Association France Grande Bretagne
BIENVENUE À FRANCE-GRANDE BRETAGNE

L'Association France-Grande Bretagne, fondée en 1916, propose des déjeuners-débats, colloques et rencontres, ainsi que des conférences, visites d'expositions ou voyages pour mieux faire connaître la Grande Bretagne et approfondir la relation entre les deux pays.

 

 
A SIGNALER

 

L'Association Lost in Frenchlation organise une fois par semaine des séances de films français récents sous-titrés en anglais

à l'intention des cinéphiles anglophones et de ceux qui veulent entretenir ou améliorer leur français.

Renseignements : Manon Kerjean : www.lostinfrenchlation.com


Jeudi 28 mars : Les Drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni

(Drinks & snacks : 19h, Projection : 20h, suivie d'une rencontre avec Noémie Merlant)

Luminor Hôtel de Ville, 20 rue du Temple, 75004 Paris

 

Dimanche 31 mars : Film Surprise !

(Drinks and snacks : 18h30, Comedy show : 19h30, Projection : 20h)

Club de l'Étoile, 14 rue Troyon, 75017 Paris

 

ASSOCIATION FRANCE - GRANDE BRETAGNE

NEWSLETTER

1er trimestre 2019

 

Les changements annoncés lors de notre newsletter de rentrée prennent forme.

Vous aurez certainement remarqué le nouveau logo FGB, création d'une graphiste de talent, Thi Hanh Phan.

Arborant les couleurs des drapeaux britannique et français, il signe notre identité d'association héritière de l'Entente Cordiale et désireuse plus que jamais, à l'heure du Brexit, de nouer des relations profondément amicales et solidaires entre la France et la Grande Bretagne.

En témoignent le trait d’union bicolore, ainsi que le G du logo symbolisant le nœud, le lien fort qu’FGB souhaite promouvoir entre nos deux pays, quels que soient les aléas de l'histoire.

Nous comptons d’ailleurs parmi nos nouveaux adhérents un nombre croissant d’expatriés qui partagent ces convictions, et nous nous réjouissons de les accueillir.

Notre association ne peut grandir, servir ses membres et communiquer sans un site web qui, à l'image du nouveau logo, soit sa signature.

Lors de la dernière réunion du Conseil de Direction a été décidé le lancement du nouveau site que vous devriez pouvoir découvrir dans les tout prochains mois.

Le succès grandissant de FRANCE - GRANDE BRETAGNE nous amène à repenser notre organisation interne pour une meilleure efficacité : un fonctionnement plus horizontal se met actuellement en place au sein du Bureau, sous l'impulsion de notre Secrétaire général, Gérard Hocmard, et de notre Président, Patrick Hénault.

Toutes les compétences sont les bienvenues, les compétences digitales en particulier.

Dernier point : une réflexion est en cours, en lien avec d’autres associations, sur l'organisation d'un colloque réunissant en juin 2019 de grands spécialistes de l'histoire diplomatique à l'occasion de la commémoration du Traité de Versailles.

 

Flashback sur cet Automne

La conférence érudite de Gérard Hocmard, au mois de septembre, nous a fait entrer dans l'intimité de la cour des Tudor, dévoilant les dernières recherches historiques sur Henri VIII.

Elle fut suivie du cocktail de rentrée de l'association à la Mairie du 16ème Arrondissement, l'occasion d'accueillir de nouveaux membres et de se retrouver agréablement après l'été.

La conférence introduisait le voyage à Londres et alentours sur le thème des Tudor.

En octobre, Philippe Moreau-Defarges nous honorait de sa présence en animant un déjeuner au restaurant du Tribunal de Commerce, autour de son remarquable ouvrage sur la démondialisation.

Puis ce fut la Table Ronde sur le Brexit suivie d'un déjeuner au restaurant Chez Françoise, à l'aérogare des Invalides, en novembre. L'occasion d'un débat animé où Thomas Wieder, Philip Ward et David Harrison nous ont permis de mesurer la portée géopolitique des derniers évènements pour les années, voire les décennies, à venir.

Nous remercions tous les conférenciers qui nous ont fait l’amitié et l’honneur d’animer les  rencontres de cet automne.

 

À vos agendas !

JANVIER

Le mardi 15 janvier à 18 heures précises à la Mairie du 16ème arrondissement, 71 avenue Henri Martin (métro Pompe), une CONFÉRENCE au titre mystérieux : On a retrouvé Richard III, sera donnée par le docteur Michel BORDRY. La conférence sera suivie d'un cocktail.

Le sujet mêle de manière improbable et passionnante l'histoire de la monarchie anglaise, la littérature shakespearienne et les dernières avancées scientifiques sur l'ADN qui ont permis en 2013 d'identifier comme étant celle du roi Richard III d'Angleterre la dépouille retrouvée sous un modeste parking de la ville de Leicester.

Le Docteur Michel BORDRY, gastro-entérologue, est membre titulaire de l’ Académie d’Orléans (Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts). Il nous dévoilera les péripéties des travaux de recherche et d’authentification conduits par l’Université de Leicester sous les ruines de l’ancienne abbaye de Greyfriars où fut inhumé le dernier souverain Plantagenêt d’Angleterre après la bataille de Bosworth.

FÉVRIER

Le vendredi 8 février, à 12h30 (accueil à partir de 12h), au restaurant du Tribunal de Commerce, 1 quai de Corse (métro Cité), Sophie PEDDER animera un DÉJEUNER -DÉBAT au thème évocateur : Emmanuel Macron vu d’en face .

Du haut des blanches falaises de Douvres est observée et disséquée la figure charismatique de notre Président. L’actualité récente nous rend particulièrement impatients de découvrir, à travers le regard de Sophie Pedder, le portrait que brossent d'Emmanuel Macron et de notre pays nos amis anglais.

Sophie PEDDER est depuis 2003 Chef de Bureau et Correspondante économique et politique de The Economist à Paris. Anglaise d’origine, elle a interviewé Emmanuel Macron en de nombreuses occasions dès 2012 et tout dernièrement pour la publication de son livre publié récemment : Révolution française : Emmanuel Macron and the Quest to Reinvent a Nation ( éditions Bloomsbury, juin 2018).

MARS

Le vendredi 15 mars, Diana COOPER-RICHET animera un DÉJEUNER-DÉBAT au restaurant du Tribunal de Commerce,1 quai de Corse (métro Cité) autour de son livre : La France Anglaise, de la Révolution à nos Jours, paru aux éditions Fayard.

Le sujet est extrêmement actuel avec le nombre grandissant de demandes de naturalisation liées aux incertitudes du Brexit, mais il est aussi délicieusement empreint de la nostalgie d’un âge d’or de la présence anglaise en France : présence avérée depuis la Révolution et tout au long du XIXe siècle où le courant anglophile fut bien réel, malgré la « mésentente cordiale » unissant les Anglais et les Français. Les clubs, les courses de chevaux, l’aquarelle, et même la haute couture ont alors traversé la Manche avec les Anglais.

Diana COOPER-RICHET, historienne spécialiste du XIXe siècle et chercheur au Centre d’Histoire culturelle des Sociétés contemporaines de l’Université de Versailles, nous apportera un éclairage historique sur deux siècles de cette relation franco- britannique.


 

 

 

 



 

 

 


 
 

SERVICE